Rencontre avec Dominique Issermann

Warning ! Attention ! Article un peu long. Je vais le ponctuer de photos pour le rendre plus lisible.
Ce mardi 7 février j’ai eu la chance de rencontrer Dominique Issermann. Je fus l’une des 35 personnes ayant répondu assez rapidement à l’invitation de la Maison Européenne de la Photographie pour profiter de cette opportunité. Et oui j’email plus vite que mon ombre (petite plaisanterie qui me fait sourire toute seule, n’en tenez pas compte…).
Il était bien entendu question de son exposition mettant en scène Laetitia Casta dans les thermes de Vals, à la MEP. Pendant 1h30, elle nous a parlé de ce travail, mais aussi de certain de ses points de vue sur la photo.
 @Dominique Issermann
Les 33 clichés exposés sont absolument superbes. Ils sont exposé nus, sans vitre ni cadre. Ils sont juste imprimés sur du papier Hahnemuhle mat et collé sur de l’aluminium. On ne devinerait jamais que ce sont des rescapés. En effet, en rentrant du voyage de la prise de vue, les négatifs sont passés à la douane qui n’a pu s’empêcher de les marquer d’un Z de lumière… Catastrophe ! J’admire le calme et la retenue de Dominique Issermann quand elle nous raconte cette mésaventure. Tous ceux où le Z a touché le corps de Laetitia Casta sont hors d’usage. Elle parvient à sauver ceux où la marque a été laissée sur le blanc qui deviendra un noir profond (depuis et à cause de cette aventure elle est passée au numérique).
 @Dominique Issermann
Elle nous parle du bâtiment des thermes de Vals, de son admiration pour l’architecte Peter Zumthor qui a créé un écrin pour les corps, un temple féminin et sauvage. Le lieu joue avec la lumière. De jour, c’est son unique mode d’éclairage. D’ailleurs, la photographe  n’apporte aucun flash ou diffuseur. Elle travaille avec le matériau brut et changeant. Ainsi, la lumière se déplace au fur et à mesure de la journée, « elle glisse comme de l’eau » comparera-t-elle.  Elle veut lier une construction et une femme. La communion a bien lieu et Laetitia Casta habite l’endroit. Sa présence est immédiate, la rencontre est un coup de foudre. Les deux premières photos de l’exposition sont d’ailleurs les deux premières photos qu’elle ait prises. Elles travaillent dans toutes les conditions, entourées des clients des termes et sous l’eau sans caisson étanche. Mais cela ne se perçoit pas sur les photos. On pourrait croire que le lieu est comme une cathédrale rendant hommage à la beauté de la Femme avec un F. 
 @Dominique Issermann
Elle évoque aussi son travail dans la mode. On constate vite que cela la passionne et qu’elle est fatiguée des considérations selon lesquelles la photo de mode ou de publicité serait formatée et vaudraient moins, sur une échelle artistique,  que d’autres types de photographies. La photo de mode lui permet de s’exprimer et elle en est fière. Elle aime l’idée que sont style « cannibalise » les marques pour lesquelles elle officie. Sa passion visiblement dépasse la photographie elle-même pour toucher la mode et la vidéo à laquelle elle s’essaye beaucoup notamment sur Iphone ces derniers temps. 
 @Dominique Issermann
C’est un entre visiblement de caractère qui sait répondre à qui l’interpelle ou répartir à qui la surprend. Il en faut pour avoir été dans les années 80 une des seules femmes photographe de mode.
Apres quelques signatures, elle est repartie, comme elle était venue, rapidement, discrètement avec sa chevelure blonde.
 @Dominique Issermann
exposition à admirer à la MEP  jusqu’au 25 mars 2012

Publicités

9 réflexions sur “Rencontre avec Dominique Issermann

  1. Quelle chance tu as eue de rencontrer cette grande dame! Et ces photos sont magiques tout comme le lieu où elles ont été prises, dans les Grisons (un lieu de sobriété et de sérénité incroyable). Avis aux amateurs, la commune met en vente ces thermes, Zumthor est sur les rangs du reste…

    J'aime

  2. et oui quelle chance ! ces photos ont été publiées dans de nombreux journaux mais les voir  » pour de vrai » je ne peux imaginer ! vous êtes rentrée des étoiles plein les yeux.

    Merci pour ce reportage ! j'ai découvert plein de choses

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s