La fumée


Les monstres de la nuit crachent une fumée épaisse. Elle envahit peu à peu l’atmosphère. Il fait sombre. Il fait trouble. Et la rue se transforme en terrain de jeu pour les prédateurs. 

Il avance silencieusement sous une lune voilée. On ne le distingue pas, caché par un rideau blanc qui ne dévoile que sa silhouette menaçante. On le sent cependant, approcher lentement, comme on sent le danger.

On se tient immobile. Peut être ne nous as t il pas vu. Il s’arrête à quelques pas de nous. On ne peut que retenir notre respiration. Il risquerait d’entendre notre souffle dans le silence froid de l’hiver. 
Mais il ne semble pas percevoir notre peur et reprend son chemin comme si de rien n’était, comme si nos craintes étaient injustifiée fondée sur une fumée innocente qui a joué un tour à nos sens. 
N’oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir en grand!
Publicités

Les jours passent et se ressemblent


Le ciel parisien reste décidément bien gris. Les jours passent et rien ne change, le bleu du ciel demeure caché. On se demande presque s’il n’est pas en cavale, pourchassé par les nuages et martyrisé par des giboulées…
Aussi je vous offre à nouveau de l’eau de pluie. Je suis cette fois arrivée après la bataille. Dans mes vêtements secs j’ai donc pu prendre quelques photos de reflets…
1.

2.

3.

4.

5.

6.

N’oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir en plus grand!

De Nouvelles Lectures


Ces derniers temps pas un mois ne passe sans qu’un nouveau magazine photo apparaisse sur les stands des libraires et marchands de journaux. J’ai personnellement eu l’occasion d’en découvrir deux d’entre eux ce mois ci. Bien sur mon opinion est tout à fait personnelle et complètement subjective …
Je vous présente tout d’abord « Profession photographe »
Comme son intitulé l’indique il s’adresse essentiellement aux photographes professionnels… Il y est question de la profession et des difficultés qu’elle rencontre, mais pas seulement. Des portfolios sont présentés, les événements du moment mis en avant et des conseils donnés. 
La mise en plage est claire, simple mais peut être pas assez enjouée à mon gout. Ce n’est parce que la profession n’est pas en très bon état que l’on doit se priver couleurs. En outre, je veux complimenter l’écriture simple et agréable. 
On y apprend beaucoup sur le métier et c’est intéressant pour tout le monde, les amateurs y compris. Bref une bonne lecture !
Le deuxième nouveau magazine du mois est « workflow »  
Je dois avouer que je suis un peu déçue mais cela n’engage que moi. L’ambition du journal est de traiter du flux de production de A à Z et en effet on y parle d’écran, de logiciel de retouche ou  de catalogage, d’impression. 
La maquette est agréable à lire, aéré bien que j’aurais augmenté la taille des caractères. Je pense que certaine personne ne vont pas apprécier que cela soit écrit en si petit. Les encarts sont intéressants. Mais voilà je trouve qu’on ne parle pas assez « photo ». Il n’y a que de la technique sans respiration artistique. J’aurais aimé voir par exemple des planches contacts détaillées, expliquées et commentées mais non rien de ce genre.  
Après il ne s’agit que des premiers numéros. Ces revues peuvent changer de direction.

Trajet en tram



Il y a encore peu de temps j’étais à Lisbonne. La ville est notamment célèbre pour son tramway jaune. Ce dernier  a su me séduire et en virevoltant m’a emporté faire le tour de ville me faisant ainsi découvrir les secrets de la capitale la nuit. 
J’ai profité de ce trajet pour faire des photos différentes de ce que je vous montre d’ordinaire : Place au décadrement, au flou, aux couleurs de la nuit.
Voici ma vision de Lisbonne en tramway :
1.

2.

3.

4.

 5.

6.

N’oubliez pas de cliquer pour voir les photos en grand !